Accueil arrow Un message arrow Témoignages arrow Dieu m'a guérie
Solon Orhon

Dieu m'a guérie

Solange Orhon (Meyzieu)

En mai 1982, j'ai été victime d'un grave accident de la circulation.
Ma colonne vertébrale a été durement touchée. Durant plusieurs années, j'ai dû subir examens, opérations, et traitements répétés et douloureux.

Le matin au réveil, je devais rouler sur moi-même, de façon à me retrouver à genoux pour aller au pied de mon lit, et enfin me relever. Là, je mettais un corset en plastique rigide (lombostat), je bouclais les attaches, et attaquais une journée pratiquement tout le temps à genoux.

Ma famille, mes deux enfants et ma maman âgée en pâtissaient forcément... mon époux qui travaillait en 3/8 m'aidait de son mieux.

Pour aggraver le tout, un de nos enfants eut des problèmes d'adolescence graves. Les jours et les nuits étaient vraiment difficiles et douloureux.

Un fameux mois de juillet, j'eus des mots très durs pour un voisin distrait, qui resta très souriant et me répondit à deux reprises : « Que Dieu vous bénisse, Madame ! »

Quelques jours plus tard, son épouse vint prendre de nos nouvelles, et m'invita à une réunion évangélique, invitation que je refusais catégoriquement. Moi, j'avais « mon Dieu » et « ma religion » ! Elle répondit que si j'avais besoin d'aide, je pouvais toujours l'appeler. Les jours suivants furent de plus en plus durs, et n'y tenant plus, un matin, je lui téléphonai.

Elle passa me voir et, remarquant sur le sol mon lombostat, elle me dit : « Dieu peut vous délivrer de tous vos problèmes ; ce corset, il peut vous l'enlever et vous guérir ».

Elle m'invita alors à aller à une première réunion évangélique, et là, je fus surprise de voir tout le monde joyeux et s'embrassant avec affection.

J'en ai alors parlé à mon mari, qui à son tour a apprécié toute cette convivialité. Tout commença aussitôt à rentrer dans l'ordre. Notre fille revint rapidement à nous... mais ma maladie était toujours là !

Je me suis approchée un dimanche avec mon mari à la prière pour les malades et j'ai mis mon état de santé entre les mains du Tout-Puissant.

Je devais rentrer quelques semaines plus tard au Centre de Rééducation des Massues. Le médecin m'attendait radio en mains. Il me dit : « Mme Orhon, je ne comprends pas, qu'avez-vous fait pour votre dos, et où est votre lombostat ? » Je lui ai répondu : « Il est dans la voiture ! ». De plus en plus intrigué, il me fit faire quelques exercices tels que marcher, reculer, demi-tours, etc... Il n'en revenait pas !

Il décrocha son téléphone et appela l'infirmière d'étage pour annuler la chambre qui m'était réservée.

Jésus avait agi ! Et je peux vous dire que l'Amour qu'il nous porte est vraiment GRAND.

Je n'ai pas assez de mots pour reconnaître que Jésus est notre Sauveur, toujours à l'écoute quand son enfant crie à lui.

Notre fils Cyrille est venu écouter l'Evangile - lui qui se moquait de nous - mais le Seigneur l'attendait : il s'est converti et a pris le baptême en juin 1986 avant nous. Le vrai miracle est que Dieu nous a envoyé ses témoins alors que nous étions au plus bas. Nous lui en rendons toute la gloire.

Dieu m'a  guérie.