Accueil
titre_edito.gif


Vive le vent, vive le vent…

Vive le vent,
vive le vent…

 

 

« Vive le vent d’hiver, boule de neige et jour de l’an et bonne année grand-mère. Oh ! »

 

Voilà un chant de saison, dont je vous propose une nouvelle adaptation :

« Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’l’Esprit, Il nous révèle Jésus-Christ, par lui on a la Vie, Oh ! » (Voir Evangile de Jean 3:3-8)

 

Si le vent de l’hiver est particulièrement glaçant et nous amène quelques microbes, le vent de l’Esprit, lui qui agit en toute saison, nous communique la vie véritable qui se trouve en Jésus-Christ. Car, rappelons-le au passage, Noël c’est bien plus que des retrouvailles en famille, des cadeaux sous le sapin, une dinde au marron et une bûche.

C’est le Sauveur qui nous est né (certes Jésus n’est pas né le 25 décembre… mais, quelle que soit la date exacte, l’important c’est qu’il soit né). Revenons au vent, avec cette question :

 

Auprès de quel « vent » vas-tu t’exposer ?

 

Celui de l’Esprit de Dieu, un vent ascendant qui t’approchera toujours un peu plus de Jésus et du trône de la grâce de Dieu ? Ou un vent contraire, descendant, qui te conduira toujours un peu plus dans les abîmes, ou les choses vaines de la vie ?

« Vanité des vanités tout est vanité et poursuite du vent » (l’Ecclésiaste).

 

Le marin ne choisit pas les vents qui feront avancer son bateau, mais il peut choisir de monter ou non ses voiles. « Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles » (William Arthur Ward)

Quand tu sens qu’une influence ne contribue pas à une meilleure communion avec ton Créateur, mais qu’au contraire cela apporte agitations, angoisses, disputes… rentre tes voiles, dans certaines situations ça peut être salutaire de se replier sur soi-même, et ensuite de s’ouvrir pleinement à l’action de l’Esprit !

 

Autre élément de réflexion, le vent souffle partout sur la planète, mais il y a des lieux particulièrement venteux connus par ceux qui pratiquent parapentes et deltaplanes. Il en est de même avec l’Esprit de Dieu. Tu peux sentir son souffle, derrière ton écran, en suivant un culte via le net… mais en allant dans un lieu où l’Evangile est annoncé, tu peux « décoller » car l’action de l’Esprit sera toute autre chose.

 

Alors vive le vent de l’Esprit, que vous vous placiez sous sa bonne influence pour être porté vers Celui qui peut tout pour vous et qui a une vie abondante à vous communiquer.

 

A tous, Joyeux Noël !

 

Sébastien Perrone
Le 14/12/2016