Accueil arrow Un message arrow Témoignages arrow Dieu nous a mis au large

Geneviève Marzocchi

Dieu nous a mis au large !

Geneviève Marzocchi (Meyzieu)

Quand j’ai dû quitter mon pays natal, tout s’est effondré et d’une vie prometteuse et facile il n’est resté qu’une valise, la sirène d’un bateau, une famille démoralisée dans un pays nouveau et inconnu.

Mais la tempête n’était pas qu’en mer et au bout de deux ans de mariage, nous voyions inévitablement arriver notre séparation. Notre bébé avait six mois, c’était presque la misère, nous avions juste de quoi payer le loyer. Mon mari était malade, c’était la mésentente et nous étions seuls, sans famille, perdus dans cette grande ville de Lyon.


Mais Dieu veillait.

Mon mari fut hospitalisé et c’est là qu’un chrétien lui a parlé de Dieu.

Dès que nous l’avons pu, nous sommes allés voir qui étaient « ces gens » et nous avons assisté à une réunion évangélique. L’accueil fut très cordial, j’ai eu l’impression d’arriver «à la maison», de venir occuper la place qui m’était préparée, j’ai trouvé ma vraie Patrie.

Dieu nous a mis au large.

Nous avons trouvé sa Paix : Dieu a reconstruit notre foyer.

Il a pourvu à nos besoins : Il s’est servi de nos voisins qui ne nous connaissaient pas pour nous apporter de la nourriture alors que nous avions prié la veille devant un dernier bol de lait. Des gens ont déposé de l’argent dans notre boîte aux lettres. L’employeur nous a envoyé un ancien reliquat de commissions. Mon mari retrouvant la santé a pu travailler à nouveau.


J’ai expérimenté Sa puissance : un de nos enfants a été guéri d’un zona. Nous avons prié le soir, au matin les croûtes étaient dans les draps, le médecin a fait son certificat de guérison pour la colonie de vacances.

J’ai été guérie d’un début de nécrose à un orteil et n’ai plus souffert d’engelures que j’avais depuis mon enfance. Délivrée d’une sérieuse dépression, j’ai pu retrouver ma stabilité.

Il a sauvé mon âme : malgré l’attachement que j’avais à ma religion, je n’avais pas la certitude du salut, maintenant je sais que je verrai mon Sauveur et serai dans la Gloire avec Lui.

Bien-sûr, il y a des tempêtes au travers des épreuves de la vie, mais je suis ancrée en Jésus et je ne les traverse plus seule ; c’est Lui qui me conduit jusqu’au port.